Le froid s’invite chez Capsule(s) !

 

+ l’Histoire du sweatshirt


Nous y sommes, le froid s’empare de la matinée et talonne de peu la sortie du bureau.


Mais, plutôt que de le vivre comme une tragédie, découvrez plutôt comment faire de ce passage à cette belle saison qu'est l’automne, un moment cocooning et tendance avec un article incontournable de la saison: le sweatshirt !


Le sweatshirt des salles de sports de nos souvenirs est totalement out. Définitivement !

Cette saison encore, il inspire le petit univers de la mode.

Retour à la mode urbaine, authentique et pragmatique, qui s’inspire des 80’s et 90’s tout en s’adaptant à la tendance actuelle.

Le sweat, toute une Histoire:

Le sweat-shirt (qui, au passage, se prononce «swèt» et non «swit» !) est devenu un incontournable de la penderie. Pourtant, ce n’était pas vraiment bien parti. Explications:

Quand on s’appelle ‘maillot pour transpirer’, on part forcément avec un léger  handicap.

Mais malgré tout, le sweat-shirt a réussi à s’imposer sur les podiums jusqu’à devenir une pièce réellement tendance.


Son nom l’indique: le sweatshirt a été conçu pour absorber la transpiration.


Originaire des USA et né dans les années 20 sur les terrains de sport des campus,

l'arrivée du sweat fût une petite révolution.

On ne sait malheureusement pas à qui en attribuer les mérites…

Si le père du sweat reste inconnu, on sait que la marque Champion en a commercialisé sa déclinaison à capuche dès 1934, le fameux hoodie.


Dans les années 50, la marque Russel Athletic révolutionne le sweatshirt et décide de mélanger du coton et du polyester. Elle obtient ainsi un produit beaucoup plus résistant.

C’est à partir de ce moment que le marché du sweatshirt explose. De plus, les techniques de flocage, inventées dans les années 30, permettent d’imprimer directement sur le tissu. Le sweat devient personnalisable. D’abord utilisé dans le milieu sportif, les étudiants commencent à se l’approprier et s’affichent avec les couleurs et le nom de leur université..

Le sweat-shirt connaît son apogée dans les années 80.

Le sport y est alors perçu comme un culte et les centres de remise en forme en sont les temples. Il retrouve alors sa fonction d’origine: nous faire suer. 

 

Il va tout subir : des manches chauve-souris aux couleurs fluos ou encore les motifs ultra kitch.

 

C’est également les débuts du hip-hop aux USA et il deviendra rapidement l'uniforme de ce mouvement.


 Malgré tout, le sweat décline doucement.

Prix bas, fabrication facile, pratique… la grande diffusion commence à sortir ses modèles et le banalise. Il devient alors cheap et est relayé au rang d’article ‘pour traîner à la maison’, côtoyant plus souvent l'univers du pyjama que celui de la mode.

Le retour du sweatshirt se fera dans les années 2010. En 2012 plus précisément avec le célèbre sweat-shirt à tête de tigre by Kenzo.

 

Givenchy suivra avec le sweat Rottweiler. Il envahira ensuite les rayons des marques de prêt-à-porter comme H&M ou Zara, signant son retour sur l’avant de la scène (et de nos armoires) !

Acheter ces articles dès maintenant: