C’est le Wax que je préfère !

 

+ tout sur ce tissu d’origine Africaine


Le Wax, un symbole de la mode Africaine.

 

Une Histoire, des enjeux culturels et économiques. Un tissu étonnant. Un symbole de la mode africaine.

 

Longtemps absent de la scène européenne, le Wax connaît depuis plusieurs années un véritable engouement de la part de jeunes créateur. Synonyme d’africanité, de domination pour d’autres, il est au coeur de multiples interprétations, voir de polémiques.

 

Souvent accusé de régner sur la scène créative,, le wax cultive l’ambiguïté, déchaîne les passions et attise les convoitises.

Le «Wax» (cire en anglais) trouverait son origine sur l’île de Java.

 

Présents dans une grande partie de l’Indonésie et de l’Asie du Sud-Est depuis le XVIIe siècle, les colons Néerlandais et Anglais récupérèrent la technique de teinture à la cire afin de la mécaniser. L’objectif: concurrencer les productions locales avec des produits moins coûteux. Mais les Indonésiens résistent et boycottent ces produits. Néerlandais et Anglais se tournent alors vers leurs autres colonies pour trouver des débouchés à leurs Wax ‘made in Europe’. Importé au Ghana par les compagnies coloniales, et probablement par d’anciens soldats et esclaves africains libérés d’Indonésie, le Wax gagne rapidement l’Afrique de l’ouest.

Le Wax, un marqueur social et un support de communication.

 

Les colons s’approprient d’abord le Wax et en font un symbole de prospérité et d’adaptation aux nouvelles formes de consommations. Par la suite adopté dans de nombreux pays Africain, le Wax dépasse alors sa fonction vestimentaire pour devenir le support de messages.

Post créativité, ces symboles et ces messages répondent aussi à impératif économique.

Face à la concurrence des Wax Chinois et Indiens, Uniwax (filiale Ivoirienne de la firme historique Hollandaise Vlisco) doit sans cesse se renouveler afin de conserver son avance sur une concurrence parfois déloyale.

 

Dans les années 1960-1970, la plupart des pays d’Afrique de l’ouest disposait de leurs propres fabriques de Wax. Mais depuis les 2000, la Chine s’est imposée sur le marché en vendant ses tissus bien moins cher. Même à perte. Résultat: la désindustrialisation accélérée de ces pays. De nouveau cité parmi les tendances, le Wax séduit chaque année davantage de consommateurs.

Achetez la tendance Wax dès maintenant: